panier de tomates

Comment cultiver des tomates ?

Par

La culture des tomates est assez facile. À la fin de cet article, vous pourrez vous lancer brillamment dans la plantation de vos tomates.  Je vous ai mis quelques astuces pour augmenter vos chances d’avoir une récolte abondante et en pleine santé.

Une petite parenthèse pour le semis de tomate pour ceux qui veulent commencer tout au début et voir la naissance de leurs plants.

Comment semer les plants de tomate ?

Pas question de semer pendant la période hivernale, il faut attendre le mois de mars, à moins que vous possédiez une serre chauffée qui vous permet de semer plus tôt, mais il faut savoir que les jeunes plants ne pourrons pas mettre le nez dehors avant le mois de mai alors ne soyez pas trop impatient.

Si vous pouvez attendre le mois d’avril, c’est encore mieux, la lumière devrait être plus intense. Évidemment, cela dépend de votre région. Ne pas oublier que les tomates ont besoin de soleil pour rougir !

Ne croyez pas qu’il faut posséder un jardin pour tenter l’aventure. Un coin de fenêtre bien orienté avec de la lumière, sans le soleil direct, suffira pour se faire plaisir. La température idéale se situe entre 18 et 20 degrés.

Si un ami vous offre une belle caissette de vin, laissez le vin et piquer la caissette ! C’est un contenant idéal pour la culture des tomates. Sinon vous pouvez acheter des godets.

Des petits gravillons pour le drainage et un bon terreau sera suffisant. Dans un pot, vous mettrez quelques graines et recouvrez avec du terreau. Dans une caissette, vous les espacerez de quelques centimètres.

Bien sûr, comme je pense avoir affaire à des passionnés, vous allez me dire (ou plutôt m’écrire !) mais quelles variétés dois- je planter ?

Il y a plus de 10000 variétés de tomates, vous voulez qu’on y passe la nuit ?

C’est à vous de choisir, en sachant qu’il existe des variétés de petites tailles, idéale pour les balcons et terrasses, comme la tomate cerise ou la tomate groseille.

Des tomates plus grosses, rondes ou allongées. La tomate cœur de bœuf est délicieuse, et même la tomate noire, si vous voulez étonner vos invités.

Vous avez choisi vos graines ? Alors on continue !

pied avec tomates

Pour la culture des tomates à partir de la semence

  1. Placer les gravillons au fond du pot ou de la caissette
  2. Mettre du terreau de bonne qualité comme un terreau de semis ou s’il vous reste du terreau pour géranium dans un coin du jardin, c’est très bien aussi. Personnellement je fabrique un compost avec les feuilles d’automne mélangées avec ma terre qui est plutôt acide. Remplissez au 2/3 du pot et tassez.
  3. Vaporisez un peu d’eau
  4. Plantez vos graines
  5. Recouvrez légèrement de terreau,  humidifiez encore une fois. ATTENTION, ne les enterrez pas trop.
  6. Les pots doivent être placés sous une température de 20-25°
  7. Ne les quittez pas des yeux et encouragez-les !!

Entre cinq et dix jours vous allez voir apparaître les petites tiges. J’espère que vous aurez une petite pensée pour moi !

Si la lumière n’était pas très importante jusqu’ici, maintenant elle est primordiale. Vos jeunes plantes vont en avoir besoin pour grandir. Fini la couveuse, vive la liberté !

Dans un appartement ou une maison, choisissez une fenêtre bien orientée. Les plantes trouvent leur énergie dans la lumière, c’est pour cela qu’elles ont besoin de soleil.

Si vous avez planté deux ou trois graines dans un godet, et si la germination a été un succès, vous devez faire un choix et garder celui qui semble être le plus costaud.

Maintenant, si votre production n’est pas un hectare de plants de tomate mais se résume à une dizaine de godets, vous pouvez séparer les plants et les repiquer individuellement dans d’autres récipients. Mais attendez que vos plants soient garnis de belles feuilles avant de vous décider.

rempotage tomate

Où trouver vos semences potagères ?

Si vous avez des difficultés à trouver des semences de tomates près de chez vous et que vous êtes comme moi partisant du bio, je vous conseille le site Biau Germe, agréable à parcourir où vous trouverez une belle collection de semences de tomate. Ces agriculteurs ont 30 ans d’expériences dans la culture biologique.

Un autre site intéressant pour les semences potagères biologiques et biodynamiques : Germinance qui peut vous fournir un catalogue en ligne, ainsi vous pouvez faire votre choix tranquillement à la maison.

Suivant votre région, lorsque le temps le permet, sortez vos jeunes plants pour qu’ils soient en contact avec l’environnement dans lequel ils vont s’enraciner , mais rentrez les surtout lorsque la température baisse, en fin d’après midi. Pas question qu’ils attrapent un rhume!

Ce premier chapitre a été écrit pour les jardiniers voulant commencer la culture des tomates dès la plantation de la graine.

Voici le deuxième chapitre pour ceux qui veulent sauter cette étape et acheter leurs plants déjà prêt à planter dans le potager.

Courageux et téméraires, vos jeunes plants que vous avez amoureusement dorloté pendant des semaines mais aussi ceux qui ont acheté leurs variétés prêtes à planter, voici le grand moment de les mettre en terre.

Date de plantation : Quand il n’y a plus de risque de gel, en général deuxième quinzaine du mois de mai. Attendez que vos jeunes plants est au moins 5 à 7 feuilles.

graine puis feuille de tomate

Comment planter les pieds de tomates

Comme j’ai la chance d’avoir beaucoup d’orties (et oui, c’est une chance !), je peux en mettre au fond du trou de plantation, pour apporter un surplus de nourriture. J’aime trouver dans la nature, tout ce qui peut aider à la bonne production de mon potager sans avoir besoin d’acheter des produits aussi bio soient-ils !

  1. Vous choisissez le coin le plus ensoleillé de votre potager.
  2. Vous travaillez bien votre terrain pour le rendre souple.
  3. Vous creusez un trou et enfoncez un piquet avant de planter la plante pour ne pas abîmer les racines. Vous mettez deux bonnes poignets de compost ou éventuellement de terreau.
  4. Vous plantez le jeune plant sans le coller au tuteur (environ à 4 cm) et sans l’attacher pour l’instant, puis à nouveau du compost que vous mélangez à la terre.
  5. Vous arrosez abondamment la première fois en ayant bien soin de faire une cuvette autour de la plante.
  6. Mettre un paillis autour de la plante pour diminuer les arrosages. Si vous êtes dans une région très ensoleillée (veinard !), arrosez toujours au pied et jamais au-dessus des feuilles.
  7. Éliminez les premières feuilles qui touchent le sol.

Vous pouvez vous reposer un peu, vous avez bien travaillé !

La disposition des plants de tomates dans le potager

Si vous ne plantez qu’une rangée de tomates, vous espacerez vos plants de 60cm à 1 mètre, ce qui permet une bonne aération.

Vous faites plusieurs rangées… laissez 80 cm entre deux rangées.

La taille du plant de tomate

  1. Commencez à supprimer les premières tiges qui sont près du sol, cela donne une belle chance de ne pas attraper le mildiou.
  2. Supprimer les gourmands. Vous avez une tige principale, la plus forte qui part de la terre, et des tiges secondaires. Entre ces tiges, vous avez un petit gourmand qui est très facile à éliminer sans abîmer la plante. Si vous l’avez oublié et qu’il a pris une taille importante, pas de panique, vous prenez un sécateur ou des ciseaux et vous coupez. Cette méthode permet d’apporter de l’énergie pour augmenter la taille des tomates.
  3. Bien tuteurer votre plant, pour l’aider à bien grandir.

couper les gourmands

Parce que maintenant, vous croyez que vous avez terminé ? Ce serait vraiment dommage de baisser votre attention. De belles tomates, ça se mérite !

Lutter contre le mildiou

C’est quoi ce truc ?

Le mildiou est un champignon se trouvant dans la terre. Pour le rendre plus sympathique, nous l’appelleront Phytophthora infestants (c’est beaucoup mieux, vous ne trouvez pas ?!).

N’empêche que ce super champignon microscopique n’est pas fait pour arranger nos affaires !

Il faut savoir que le mildiou (restons simple !) se développe sur un terrain humide. Voilà pourquoi vous devez êtres très attentifs aux arrosages. C’est plus facile de sauver une plante par manque d’eau que le contraire.

Evitez les arrosages tard le soir. Si les feuilles sont légèrement humides, elles le resteront toute la nuit. Tôt le matin est préférable.

Évitez de planter des pommes de terre juste à côté de vos plants de tomates car le mildiou aime les patates aussi !

Comment reconnaître les symptômes du mildiou

maladie tomate feuilles jaune

  • Si vous observez une petite tache marron sur le rebord de la feuille
  • Pendant la rosée matinale ou par temps humide, retourner les feuilles et regardez s’il n’y a pas la présence d’un duvet blanc
  • Observez les pétioles (la petite tige qui relie la feuille à la tige) et la tige. Si vous voyez des taches marron
  • Commencez bien par les premières observations car si vous voyez des taches brunes sur les tomates, c’est que le mildiou a envahi votre pied et là je vous conseille de ne plus faire attention et d’arracher votre plant pour qu’il ne transmette pas le mildiou à ses voisins.

Soyons optimiste. Le résultat de voir et manger de belles tomates vaut que l’on passe un peu de temps à regarder ses tomates grandir.

Dès que vous observez un des signes mentionnés plus haut…agissez…le plus tôt est le mieux, évidemment.

Une feuille qui présente des taches : éliminez avec un sécateur ou des ciseaux propres

Si vous voyez qu’une partie de la tige est atteinte : coupez et laissez le gourmand prendre le relais.

Eliminez toutes parties malades le plus tôt possible en travaillant toujours avec des mains ou des gants propres pour ne pas propager la maladie

Évidemment il vaut mieux prévenir que guérir. Les quelques lignes suivantes sont pour vous !

Une méthode efficace et préventive pour éviter le mildiou est une préparation de purin d’ortie.

J’ai bien écrit, « pour éviter », car je puise dans les méthodes préventives. C’est comme ça que je me soigne alors c’est comme ça que je soigne le jardin !

Cette décoction d’ortie est un excellent engrais pour le potager, il renforce les défenses immunitaires, par conséquent c’est un bon stimulant pour la croissance des plantes. En plus, ce purin  éloigne les parasites.

Pas de produit chimique dans le jardin. Règle d’or depuis des années dans mon jardin…et ça marche !

Conclusion

Si avec toutes ces astuces, vous n’avez pas de belles tomates…non, je ne baisse pas les bras, à tous problèmes il y a une solution, on peut toujours en trouver la raison.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires, vous pouvez aussi partager le fruit de vos expériences. Les échanges sont toujours intéressants entre passionnés.

Quelle est la variété de tomate cultivée dans votre jardin dont vous êtes le plus fier, ou la plus fière ?!

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer