faire pousser chez soi un rhododendron

Le rhododendron plantation taille et entretien

Par

Le rhododendron est un arbuste très présent dans mon jardin. Certains ont atteint une taille de 5 mètres. Il faut dire que j’habite dans une forêt où le sol est rempli de terre de bruyère.

Voici des trucs et astuces pour la plantation, la taille et l’entretien de vos rhododendrons.

massif rhododendron violet

La période de plantation

Le rhododendron se plante en automne, mais si vous laissez passer cette saison (par distraction !), vous pouvez les planter en avril-mai. Surtout éviter les périodes de gel. Dans les régions chaudes, le rhododendron se plante en automne.

Si vous voulez déplacer un rhododendron, faites le, après la floraison et pas un jour de grand soleil. Préparez le trou de plantation à l’avance, pour que cet acte se fasse le plus vite possible. Cela vous donnera des chances supplémentaires que la reprise se passe au mieux.

L’emplacement idéal de plantation

Si votre rhododendron trouve l’emplacement qui lui convient, il saura vous récompenser de vos efforts de réflexion avant la plantation.

Il y a beaucoup d’espèces différentes de rhododendrons que nous ne pouvons aborder ici car vous n’auriez plus le temps de les planter !

Pour simplifier, l’emplacement idéal pour la plantation d’un rhododendron est un endroit mi-ensoleillé. Les variétés à grandes feuilles persistantes peuvent être plantées plus à l’ombre. Les rhododendrons à petites feuilles supportent davantage le soleil. Il faut retenir que le rhododendron n’aime pas le soleil direct. Les feuilles risquent de roussir et la plante aura des difficultés à puiser l’eau dont elle a besoin. Les rhododendrons aiment l’eau. 

Le sol doit être bien drainé et à l’abri du vent car les bourgeons sont sensibles au froid pendant l’hiver. Ils n’aiment pas les courant d’air mais ils n’ont pas peur de la neige.

Éviter de les planter contre un mur car ils pourraient souffrir de la chaleur.

Le rhododendron n’aime pas les sols calcaires. Si c’est le cas dans votre jardin, je vous conseille de creuser un trou beaucoup plus grand pour pouvoir y incorporer le maximum de terre de bruyère. C’est un arbuste pour terre acide avec un PH entre 4.5 et 5.5.

rhododendron photographe

Comment planter un rhododendron

  1. Il est souvent conseillé de faire un trou deux fois plus grand que la motte, mais si vous voulez faire plaisir à votre arbuste, ne soyez pas avare d’effort, et agrandissez votre trou de trois fois la largeur de la motte. Il sera ainsi installé dans les meilleures conditions.
  2. Si votre terre est une belle terre acide et légère, tant mieux ! Tamiser les mottes et enlevez d’éventuel cailloux. Si la terre est calcaire et que vous voulez vous faire plaisir, il vous faudra agrandir le trou et y incorporer de la terre de bruyère mélangé éventuellement avec du terreau de feuille.
  3. Incorporer cette terre au fond du trou.
  4. Nettoyez les racines de la motte sans les abîmer, avec une brosse. Cela permet à la plante de mieux s’enraciner.
  5. Préparer un seau d’eau et faite tremper la motte, pendant que vous préparez le trou de plantation.
  6. Poser la plante sur la motte jusqu’au point de jonction entre la racine et la tige, c’est-à-dire que le col du plant soit dans l’alignement de la surface du sol.
  7. Reboucher et tasser légèrement sans abîmer les petites racines.
  8. N’oubliez pas d’arroser après la plantation. Surveiller que la plante ne se dessèche pas par temps chaud.

Le sol doit être bien drainé car le rhododendron n’aime pas avoir les pieds dans l’eau. Mais éviter le binage car ses racines sont fragiles.

La taille des rhododendrons

Pour un jeune sujet, la taille de formation se pratique au printemps. Sur mes sujets qui ont atteint la taille adulte, cela se fait après la floraison ou en automne. Une saison géniale !

Vous n’êtes pas obligé de le tailler mais certains prennent une place un peu trop importante comme devant ma cuisine. Tous les ans, je dois les nettoyer en enlevant les bois morts et en rééquilibrant leur forme. Pour cela je taille à la hauteur désirée, en faisant attention de couper 1 cm au-dessus d’une ramure de feuilles.

Pour la taille d’entretien

Je les taille en automne et supprime les fleurs fanées. Lorsque les fleurs fanent, vous allez apercevoir des capsules contenant des graines. Vous pouvez les casser avec les doigts ou un sécateur pour laisser la place à de nouveaux rameaux porteurs des boutons qui vont fleurir l’année suivante.

Tailler les bois morts.

J’ai taillé en automne dernier les rhododendrons faisant beaucoup d’ombre devant la verrière de la cuisine, et voilà que cette année, ils ont décidé de reprendre leur espace !

Ne jouons pas à celui qui aura le dernier mot. Je vais devoir encore une fois exécuter une taille non pas d’entretien mais d’esthétisme !

Cette taille automnale ne les a pas du tout fait souffrir, bien au contraire. Ils ont fleuri merveilleusement bien, comme quoi cela me rassure sur d’éventuelles erreurs que je peux commettre, puisque j’aime travailler en m’entourant d’un peu de connaissance mais avec beaucoup de feeling !

Pour cette deuxième taille, je vais couper les petites branches basses (ce qui n’est pas indispensable pour ceux qui poussent naturellement au fond du jardin) afin de laisser passer la lumière et me permette de mieux nettoyer le terrain puisqu’ils se trouvent près de la maison.

Rabattre les branches trop hautes, toujours 1 cm au-dessus d’une ramure de feuille.

Les petits problèmes du rhododendron

Ceux qui se trouvent dans le jardin n’ont jamais été malades. C’est ça la vie dans la nature !

Ils existent pourtant quelques faiblesses que nous allons voir dans ce chapitre :

  • L’eau stagnante n’est pas l’ami du rhododendron, les feuilles et les bourgeons brunissent.
  • Un excès de calcaire peut faire jaunir les feuilles. Rajouter de la terre de bruyère.
  • Si vous constatez des petites toiles d’araignées au bout des feuilles, j’espère que vous avez la chance d’avoir des coccinelles ! Celles-ci écarteront la présence de l’araignée rouge responsable de ce désagrément.

Si vous constatez de la poussière blanche au bout des feuilles, c’est sans doute de l’oïdium. Un champignon qui parasite les feuilles. Vous avez beaucoup de recettes écologiques et respectueuse de l’environnement. Je ne vous en donnerai qu’une, elle est facile et efficace !

Préparer un mélange d’eau et de lait écrémé, 5 litres d’eau pour 1/2 litre de lait. Pulvérisez jusqu’à disparition complète du problème.

Ne vous privez pas de ce traitement qui en plus d’être efficace, renforce l’immunité de vos plantes.

C’est le traitement le plus naturel qui soit et c’est celui que j’essayerais si cela devait arriver.

rhododendron blanc feuille verte

En hiver, je vous conseille de protéger son pied, il est très important de protéger son jardin dans les périodes froides.

Partagez votre expérience ou entamez le dialogue. Que faites-vous pour sublimer vos rhododendrons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pourriez aussi aimer